Restructuration 2006 L’Assemblée générale d’IMP’ACT du 9 novembre

16.11.2006 | Arsène RICHARD
9343 visiteurs  -  Aucun commentaire

L’Assemblée générale d’IMP’ACT a entériné un grand nombre de changements qui s’avéraient indispensables au bon fonctionnement de l’asso. :

Nouveaux bureau et Conseil d’administration, nouveaux statuts, bientôt un Réglement intérieur etc.

A cet article sont liés tous les documents officiels issus des délibérations de l’A.G. : attestation [1] de déclaration en préfecture, ...

Le Procès-Verbal de l’Assemblée Générale du 9 novembre 2006 est retranscrit ci-dessous, et est également téléchargeable.


Assemblée générale de l’association IMP’ACT du 9 novembre 2006
Procès verbal

La séance commence par l’élection du bureau :

Personnes Fonctions Votes
Clotilde NEELS Présidente Unanimité (soit 23 personnes)
Anne-Laure CARETTE Vice présidente Unanimité (soit 23 personnes)
Caroline VARRALL Trésorière Unanimité (soit 23 personnes)
Lisa Marie LÉANDRI Vice trésorière Unanimité (soit 23 personnes)
Marie ROCARD Secrétaire Unanimité (soit 23 personnes)
Arnaud BERTHOLLET Vice secrétaire Unanimité (soit 23 personnes)

Personnes du bureau présentes : Clotilde NEELS, Anne-Laure CARETTE, Caroline VARRALL, Lisa Marie LEANDRI, Marie ROCARD

Personnes présentes : Noémie BERGER, Sarah MOULIN, Audrey COCAGNE, Julie BAUDY, Aimeric BERENGUIER, François PASSOT, Christopher CICCONE, Nadège LECLERC, Guillaume GONDÉ, Marc OLIVAUX, Amélie NOUYRIGAT, Iris DUVAL, Marie-Laure SPINELLI, Mathias KELCHE, Nina PAILHES, Stéphane BOUDET, Samuel CAPPELAERE

Personnes excusées et ayant signé une procuration : Élise GALLOIS

Anne-Laure CARETTE présente le déroulement de la séance.

Clotilde NEELS entame la présentation de l’association IMP’ACT à l’Assemblée. Elle présente également les membres du bureau et les fonctions qui leurs sont dévolues. Clotilde NEELS revient plus précisément sur les statuts de l’association (joints en annexe de ce document). Après avoir exposé ces nouveaux statuts, elle les soumet au vote de l’Assemblée, qui les approuve à l’unanimité (soit 23 personnes).

Caroline VARRALL prend ensuite la parole pour soumettre à l’Assemblée le Règlement Intérieur de l’association qui sera voté prochainement en Conseil d’administration. Elle se penche plus longuement sur le point dédié aux projets des étudiants, notamment de Master 2 Culture de l’IMPGT. Elle précise que toute manifestation culturelle peut faire l’objet d’un projet et par là d’une aide de la part de l’association IMP’ACT. Elle souligne tout de même que l’association IMP’ACT ne se chargera d’aider les étudiants qu’en ce qui concerne les subventions des collectivités locales. Ces collectivités sont la Mairie d’Aix-en-Provence, la Communauté du Pays d’Aix, le Conseil Général des Bouches du Rhône et le Conseil Régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur. À ce titre, l’association aura pour mission de monter les demandes de subvention avec les étudiants et de les envoyer. L’association ne sera pas en mesure d’aider tous les étudiants, c’est pourquoi ceux qui désirent être aidés par l’association devront prochainement faire parvenir aux membres du bureau un budget prévisionnel ainsi qu’une description de leur projet.

Un étudiant demande si l’association pourra faire des avances financières en attendant les éventuels financements de la part des collectivités locales. Caroline VARRALL informe que les avances financières auprès des étudiants porteurs de projet ne seront pas possibles dans le sens où l’association IMP’ACT ne possède pas les ressources suffisantes et qu’elle est dans l’impossibilité d’avoir une comptabilité négative. Quand les subventions arriveront sur le compte de l’association, les fonds seront reversés aux porteurs de projet par chèque.

Marie ROCARD précise que les dates d’échéance de subvention sont les suivantes :

Collectivités locales Échéances de demande de subvention
Mairie d’Aix-en-Provence Pas de date fixe, de préférence fin décembre
Communauté du Pays d’Aix Fin décembre
Conseil Général des Bouches du Rhône Jusqu’au 15 janvier
Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur Tout les 3 mois, la prochaine en février.

François PASSOT précise que pour avoir des avances financières les étudiants peuvent toujours organiser des petits évènements tels que des soirées.

Caroline VARRALL répond que ce genre de procédé est tout à fait envisageable tout comme la vente de gâteaux. Elle rappelle à l’Assemblée que l’association est dans l’incapacité d’avancer des fonds aux étudiants puisque que le compte de l’association est nul. Elle rappelle également aux étudiants que le CROUS ainsi que le FSDIE ne donnent pas subventions aux étudiants étant donné le cadre pédagogique de leur projet.

Pour faciliter le travail de l’association, Caroline VARRALL propose d’élire un responsable pour les projets des Masters 2 Culture de sorte que le contact soit plus facile.

La date de présentation des différents projets des Masters 2 Culture au bureau de l’association IMP’ACT reste à définir.

Caroline VARRALL précise que les responsables des projets Masters 2 Culture retenus devront, au terme de leur projet, présenter au bureau de l’association un bilan moral et financier de leur projet.

Elle rappelle également que, bien que l’association soit tenue d’aider les étudiants de Master 2 Culture vis-à-vis des demandes de subventions, l’association IMP’ACT s’engage aussi à aider les autres étudiants à mener à bien leur projet.

Caroline VARRALL présente à l’Assemblée le bilan financier de l’association IMP’ACT. Elle précise que ce dernier est provisoire puisque la fin de l’exercice est en décembre.

Anne-Laure CARETTE présente les différents pôles d’activité de l’association IMP’ACT :

-  Communication association
-  Multimédia (forum, site internet)
-  Gazette (actualité, horoscope, informations culturelles, dates de concert, ...etc)
-  Partenariats
-  Soirées
-  Voyages (ex : week-end au ski)
-  10 ans de l’IMPGT
-  Projets des étudiants en Master 2 Culture
-  Ateliers débats

Stéphane BOUDET rappelle que pour les 10 ans de l’IMPGT, il semblait important de prévoir la présence des élus.

Après avoir présenté les différents pôles d’activité de l’association IMP’ACT, Anne-Laure CARETTE a procédé à l’élection des membres du Conseil d’administration repartis par pôles. Les résultats de l’élection sont les suivants :

Pôles Responsables de pôle Votes
Communication Stéphane BOUDET Unanimité ( soit 23 voix)
Multimédia néant
Gazette Nadège LECLERC Unanimité ( soit 23 voix)
Partenariats Anaïs HAYOT Unanimité ( soit 23 voix)
Atelier débats Aimeric BERENGUIER Unanimité ( soit 23 voix)
Soirées Marc OLIVAUX Unanimité ( soit 23 voix)
Voyages Amélie NOUYRIGAT Unanimité ( soit 23 voix)
10 ans de l’IMPGT Iris DUVAL Unanimité ( soit 23 voix)
Projets Masters 2 Culture François PASSOT Unanimité ( soit 23 voix)
Arts de la scène Noémie BERGER Unanimité ( soit 23 voix)

Suite à l’élection du Conseil d’administration, Clotilde NEELS rappelle que selon l’article 11 des statuts votés précédemment, les membres actifs ayant la qualité d’élus universitaires sont membres de droit du Conseil d’administration et n’ont pas à être élus. Ainsi Arsène RICHARD et François GAMBARELLI, respectivement élu et suppléant au Conseil d’administration de l’UFR I.M.P.G.T., deviendront-ils membres du CA dès lors qu’ils seront membres actifs.

De plus, il est rappelé que tous les étudiants de l’IMPGT peuvent devenir membres actifs de l’association et que les adhésions se tiendront dès la fin de cette Assemblée générale. Parmi les dispositions du futur règlement intérieur figure celle statuant que « Les gestionnaires de projets soutenus par l’association n’étant plus inscrits à l’I.M.P.G.T. sont membres de droits de l’association et peuvent reconduire leur adhésion afin de réaliser un projet étant encore en cours. » Cela vaut donc pour Jessica VUILLAUME et Sophie MEFTAHI dans le cadre du projet « Opération Bénin 2006 ».

Caroline VARRALL précise qu’il est préférable que les membres du bureau ainsi que ceux du Conseil d’administration soient membres actifs de l’association. Elle en profite pour rappeler que le tarif d’adhésion s’élève à 4 euros.

Anne-Laure CARETTE demande aux membres du Conseil d’administration d’apporter prochainement une photo d’identité dans le but de réaliser un trombinoscope pour que les étudiants de l’IMPGT puissent aisément reconnaître les responsables de pôle.

Clotilde NEELS informe que les dates des prochaines réunions seront précisées par courrier électronique et par voie d’affichage aux membres du Conseil d’administration d’où la nécessité que ces derniers donnent avant la fin de la séance leurs coordonnées informatiques.

Caroline VARRALL demande aux étudiants présents d’informer leurs camarades que les Conseils d’administration sont ouverts à tous les étudiants de l’IMPGT.

Anne-Laure CARETTE rappelle qu’une boîte à idées reste à disposition de tous les étudiants de l’IMPGT.

À la fin de la séance certains étudiants ont payés la cotisation, par procuration ou non, pour devenir adhérents :

Anaïs HAYOT Iris DUVAL
Noémie BERGER Marc OLIVAUX
Audrey COCAGNE Amélie NOUYRIGAT
Lisa Marie LEANDRI Nadège LECLERC
Sarah MOULIN Marie ROCARD
Clotilde NEELS Anne-Laure CARETTE
Caroline VARRALL Arsène RICHARD

Clotilde NEELS et Caroline VARRALL, respectivement présidente et trésorière de l’association IMP’ACT sont désignées par l’Assemblée générale comme signataires et titulaires du compte-chèque de l’association, enregistré à l’agence BNP-Paribas Sextius (Aix-en-Provence) sous le RIB 30004 00601 00010216247 21.

Clotilde NEELS précise qu’une autorisation d’engagement contractuel sera prochainement déléguée à Sophie MEFTAHI pour l’expédition du conteneur de dons dans le cadre de l’« Opération Bénin 2006 », projet soutenu et porté via l’association IMP’ACT, sous réserve de provision suffisante du compte en banque, eu égard au devis de Madame BARRELIER pour Worms-SM (8, rue Allar, Littoral entreprises, 13005 Marseille).


Fait à Aix-en-Provence, le 14 novembre 2006, pour servir et valoir ce que de droit.

NEELS Clotilde, présidente

ROCARD Marie, secrétaire

[1] provisoire :

Attestation provisoire de déclaration en préfecture valant récipissé pour lles modifications du bureau comme des statuts
Attestation provisoire de déclaration en préfecture valant récipissé pour lles modifications du bureau comme des statuts
Le récipissé ne sera délivré qu’ultérieurement, la sous-préfecture ayant un retard d’environ 5 mois dans le traitement des dossiers.

2 pièces jointes :

Procès Verbal de l’Assemblée générale d’IMP’ACT du 9 novembre 2006
PDF | 72 ko
Statue sur la modification des statuts, du bureau et du C.A., sur la proposition d’un Réglement intérieur
 
Extrait du JO électronique du 17 janvier 1998 déclarant la création de l’association en date du 12 décembre 1998
HTML | 36.3 ko
Permet le rapprochement avec l’extrait du JO version papier, ce dernier étant de mauvaise qualité.
 

Articles les plus consultés

Articles récemment mis à jour

Le site d'IMPACT est motorisé par le logiciel libre Spip 1.8.2 f associé au squelette graphique BliP 0.91

14 rubriques ... 60 articles ... commentaires ... 1 sites référencés ... 10 visiteurs par jour (72875 au total)

Haut de page | Coordination 2007-2008 Contacter IMP’ACT